Pose de procédés de réclame
       
La commune est compétente pour délivrer les autorisations sur l’ensemble du territoire d'Yvorne. La Municipalité se détermine sur la base de la loi sur les procédés de réclame (LPR) et de son règlement d'application (RLPR). Hors localité, le préavis du responsable de région-voyer est requis et, aux abords des autoroutes, celui de l'Office fédéral des routes (OFROU).

La demande formelle, contresignée le cas échéant par le propriétaire du bien-fonds, doit être adressée par courrier postal au Greffe municipal. Elle doit comprendre au minimum (art. 30 et 31 RLPR) :
- un dessin coté, exécuté à une échelle suffisante à l’intelligence du projet, indiquant pour chaque façade les dimensions, la surface de chacun des procédés de réclame (ramenée à celle d’un polygone circonscrit de forme simple) qui sera tracé sur le dessin avec le détail du calcul de la surface du procédé exprimée en mètres carrés ou en fractions de mètre carré,
- la justification du respect des dimensions maximales autorisées par procédé et en proportion de la façade (les couleurs et la saillie dès le nu du mur seront également portées sur le dessin),
- un plan ou une photomontage présentant tout ou partie de l’immeuble ou de l’ouvrage sur lequel le procédé de réclame figure en surcharge,
- un extrait du plan cadastral,
- le cas échéant, une étude lumino-technique confirmant le respect de la norme SLG.
   
La durée de la procédure d'autorisation est d'environ 30 jours.

Les procédés de réclame pour compte de tiers le long des routes cantonales, hors localité, ne sont pas autorisés. Les contraventions prévues aux art. 26 et suivants LPR sont applicables.
       

       
Promotion de manifestations
 

La pose temporaire d'affiches / de banderoles pour des manifestations organisées par des associations locales sans but lucratif doit faire l'objet d'une simple demande à la Municipalité. Celle-ci comprendra un visuel des procédés envisagés et mentionnera la durée d'affichage souhaitée.

Le moment venu, les organisateurs prendront toutes les précautions qui s'imposent pour éviter de gêner la visibilité des piétons et automobilistes.

       

       
Affichage politique
 
L'affichage dans le cadre de l'exercice des droits politiques est dispensé d’autorisation, mais il doit respecter toutes les autres dispositions légales. Un "Guide pour un affichage politique respectueux de la sécurité routière" a spécialement été édicté par la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR).